Interview de Gabriel – Français au japon

Interview de Gabriel – Français au Japon

Bonjour peux-tu te présenter ?
Bonjour, je m’appelle Gabriel, j’ai 23 ans et je vis au Japon.
Comment as-tu découvert le Japon ?
J’y suis allé une première fois en voyage en 2013.
Dis-nous ce qui t’a donné envie de partir vivre au Japon ?
La culture, la façon de vivre, la nourriture,…
En combien de temps as-tu appris le japonais ?
Il m’a fallu plus de 5 mois très intensif pour pouvoir tenir de vraies conversations. Maintenant mon niveau est bien plus élevé, vu que je le pratique tous les jours, mais j’apprends encore.
Est-ce vraiment une langue compliquée et dure à apprendre ?
C’est une langue très compliquée et très dure à apprendre. Il ne faut jamais lâcher si un jour on désire travailler au Japon.
Donne-nous le mot japonais que tu aimes bien dire ?
Anpontin, qui veut dire : Stupide, Idiot. Mais c’est quand même gentil.
Depuis combien de temps vis-tu au Japon ?
Depuis 1 an et 3 mois exactement.
Ou habites-tu et pourquoi avoir choisi cette ville ?
J’habite à Kitakyushu, j’ai choisi cette ville car j’y étais déjà venu étant donné que j’ai un ami qui vivait ici.
Quelle a été la réaction de tes voisins Japonais quand ils t’ont vu pour la première fois ?
Plutôt contents mais aussi surpris d’avoir un étranger comme voisin.
Qu’est ce qui t’a le plus marqué, surpris dans les rues ?
La propreté.
Quelle habitude des Japonais que tu as pu remarquer qui t’a le plus étonné ?
Les Japonais, disons de classe sociale moyenne, ont l’habitude de prendre des bains vraiment tous les jours et d’y rester 30-40min minimum. Alors que nous, étrangers, prenons des douches les ¾ du temps.
Ton plat préféré sucré ou salé que tu as découvert au Japon ?
Le Karaage . Ce sont des beignets de poulet frits. C’est délicieux.
karaage
karaage
As-tu des anecdotes agréables ou pas que tu voudrais partager avec nous ?
Ce n’est pas agréable, et c’est triste pour tout ce que ça a causé, mais cette année j’ai ressenti pour la première fois de ma vie un tremblement de terre. Horrible !
Que penses-tu des matsuri ? As-tu participé à un de ces évènements ?
J’adore ça, Gion matsuri, …Pour ma ville, nous avons un festival que j’adore qui s’appelle Wasshoi Hyakuman. J’y vais tout le temps. 🙂
Tu as essayé un onsen? Qu’en penses-tu?
Oui j’ai essayé, mais étant donné que j’ai des tatouages, ça a souvent été difficile.
Est-ce difficile de trouver du travail au Japon ?
Cela dépend des domaines, mais oui, c’est difficile.
Quelle est la différence entre le travail au Japon et en France ?
Les horaires de travail sont bien supérieurs et les jours de repos bien inférieurs.
Combien d’heures fais-tu par semaine ?
Cela varie, mais 40-50h.
Le salaire est-il vraiment différent de celui pratiqué en France ?
Cela varie aussi selon les entreprises. Pour ma part j’ai décidé de quitter mon travail parce que le salaire était trop bas, mais j’ai trouvé un patron qui paye bien plus que ce que je gagnais en France. Donc, c’est très variable.
As-tu des conseils pour les personnes qui voudraient travailler là-bas ?
Apprendre le japonais. C’est très important quand on vit dans un pays d’apprendre la langue et aussi cela vous ouvrira plus d’opportunités.
Qu’est-ce qui te manque le plus de la France ?
Ma famille, mes amis et bien sûr un bon plateau de charcuterie-fromage avec un verre de vin rouge. 🙂
Penses-tu revenir un jour en France ? et pourquoi ?
Je n’ai pas encore décidé.
Des conseils pour les personnes qui voudraient aller vivre au Japon ?
Y aller une première fois pour se faire une idée ; il y a beaucoup de gens qui se font une fausse image de ce qu’est le Japon. C’est très important de se rendre compte que c’est un pays très différent. Et encore une fois parler japonais, c’est très important.
Merci beaucoup à Gabriel pour avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Interview de Julien Tirode vivant au Japon

Interview de Julien Tirode vivant au Japon 

Voici l’interview de Julien Tirode, quelqu’un qui vit au Japon.

Bonjour, peux-tu te présenter ?
Salut à tous ! Julien, 39 ans, j’habite au Japon et dans les environs de Tokyo depuis 2009, je gère les communautés de « Japon de tous les jours » et « Bonjour Tokyo »

 Julien Tirode   Bonjour Tokyo

Comment as-tu découvert le Japon ?
Je l’ai d’abord connu comme beaucoup avec la génération Club Dorothée, puis en explorant par moi-même avec des films et des livres majeurs. Ma vision du pays était alors toujours incomplète car je ne pouvais que l’imaginer virtuellement. Puis c’est au cours d’un voyage complètement décidé à l’improviste que je suis parti avec un pote et nous avons planifié 10 jours au Japon, entre Tokyo, Kyoto, Kobe, Nara, Osaka… Quelle claque ! J’ai voyagé pas mal mais le Japon est le premier pays qui m’a vraiment VRAIMENT marqué (comme beaucoup de personnes d’ailleurs) !

Dis-nous ce qui t’a donné envie de partir vivre au Japon ?
Pas mal de raisons (Sûrement une bonne crise de la trentaine, envie de changement, problèmes au boulot, marre de l’atmosphère parisienne…) mais la principale reste… une femme… qui est devenue la mienne par la suite. 😉 Disons qu’après ma rencontre avec elle, ayant déjà vécu une relation à distance, je me suis dit que l’un de nous deux devait faire un pas vers l’autre pour que ça marche. J’ai fait ce pas.

En combien de temps as-tu appris le japonais ?
Je l’apprends toujours. J’ai une sorte de niveau intermédiaire qui me permet de me faire comprendre, mais avec les Japonais de ma communauté, nous discutons en français ou en anglais.

Donne-nous le mot japonais que tu aimes bien dire ?
Subarashi qui veut dire : Merveilleux, Magnifique

Ou habites-tu et pourquoi avoir choisi cette ville ?
J’habite Kawagoe, surnommée « La petite Edo », que je vous recommande de visiter à l’occasion, si vous voulez un peu de dépaysement à moins d’une heure de Tokyo ! J’ai vécu à Tokyo pendant 3 ans et nous avons emménagé dans la préfecture de Saitama pour des raisons familiales.

Quelle a été la réaction de tes voisins Japonais quand ils t’ont vu pour la première fois ?
Haha !! j’ai un souvenir particulier d’une famille qui vivait au-dessus de notre appartement quand j’ai emménagé à Nerima. Nous sommes allés les voir avec ma femme pour les saluer à notre arrivée, la mère de famille nous a à peine entrouvert la porte et l’a refermée quand elle a vu que j’étais un étranger ! Bon, je tiens à rassurer les lecteurs, c’était une famille de fadas (Disputes constantes, cris hystériques à n’importe quelle heure de la journée…)

Qu’est ce qui t’a le plus marqué, surpris dans les rues ?
Parfois, le calme, parfois la propreté, parfois les deux…

Quelle habitude des Japonais que tu as pu remarquer qui t’a le plus étonné ?
Ce professionnalisme au travail, ou selon, ce désir d’atteindre la perfection dans leur art ou leur domaine de prédilection.

Ton plat préféré que tu as découvert au Japon ?
Okonomiyaki ! Vous choisissez de quoi sera composé votre okonomiyaki sur le menu et on vous amène un bol qui contient de la pâte, du chou, un œuf, entre autre. Vous mélangez et le déposez sur une plaque chauffante en face de vous. Après, vous pouvez le découper et partager avec vos amis, c’est simple, convivial mais surtout délicieux ! J’adore, on peut vous le préparer au restaurant mais perso, je le fais moi-même.

okonomiyaki
okonomiyaki

Que penses-tu des matsuri ? As-tu participé à un de ces évènements ?
J’aime beaucoup, pour l’ambiance, pour les gens en yukata, pour les stands de nourriture, pour les feux d’artifice, les défilés et autres parades… Je suis allé hier à celui de Sayamashi avec ma femme, c’est toujours aussi magique.

Tu as essayé un onsen ? Qu’en penses-tu ?
Les Onsen, j’aime bien mais à petites doses, je ne suis pas fan des grosses chaleurs, mais j’ai souvenir de quelques-uns qui étaient à ciel ouvert avec vue sur le mont Fuji ou encore de nuit avec un ciel étoilé, magnifique !

onsen bain japonais
onsen en plein air

Dans quel domaine travailles-tu ?
L’évènementiel, avec Bonjour Tokyo, que j’ai créé il y a maintenant trois ans. J’organise des évènements franco-japonais internationaux à Tokyo pour faciliter le contact entre les locaux et les étrangers. Cela va du petit atelier de discussion à la grosse soirée, les thèmes y sont variés (Soirées Célibataires, 14 juillet, Halloween, Noël, Beaujolais nouveau…) et tout le monde y est le bienvenu. Vous pouvez y rencontrer des Japonais sympas qui parlent français ou anglais, histoire de favoriser le contact !
Vous pouvez y jeter un œil sur:
www.bonjourtokyo.com
Notre page Facebook :
https://www.facebook.com/bonjourtokyo/
Sinon, je travaille aussi parfois dans l’enseignement en donnant des cours de français ou également dans l’audiovisuel parfois à la TV japonaise pour de petites apparitions dans des émissions ou des téléfilms.

bonjour Tokyo 1  bonjour Tokyo 3   bonjour Tokyo 2

Est-ce difficile de trouver du travail au Japon ?
Assez oui, spécialement dans les entreprises japonaises je pense. Apres, dans les entreprises internationales, c’est peut-être plus facile. Mais il y a la différence entre trouver du travail comme de petits boulots ou là c’est assez facile, mais pour trouver une entreprise qui accepte de vous embaucher et de vous fournir un visa travail qui vous permettra de rester au Japon, là c’est autre chose…

Qu’est-ce qui te manque le plus de la France ?
La famille, les amis, le franc parler, cette authenticité si française des gens que je connais là-bas, la nourriture aussi …

Penses-tu revenir un jour en France ? Et pourquoi ?
J’y reviens une ou deux fois par an, ça me suffit.

Des conseils pour les personnes qui voudraient aller vivre au Japon ?
Soyez sérieux dans votre projet. Je reçois souvent des messages de personnes qui s’apprêtent à vendre tous leurs biens et débarquer ici sans savoir qu’il faut un visa approprié pour pouvoir seulement séjourner au Japon. Sans compter les nombreux « je n’ai aucun diplôme, aucune compétences spéciales, je ne parle que français… Est-ce que ça va être dur pour moi de trouver un travail… ? » Ou encore d’autres demandes farfelues du genre « Julien, peux-tu m’héberger trois mois chez toi le temps que je trouve un club de foot qui m’engage… ? » (Véridique)
Et avant de vouloir y vivre, venez visiter le pays. J’ai eu souvent ce message de personnes voulant vivre au Japon car ils adorent « les mangas et les animes ». Soit, mais entre la fiction et la réalité, il y a une sacrée différence. Alors, venez en visa touriste dans un premier temps, pour vous faire un avis, et si ça vous plait, ensuite envisager un visa de plus longue durée (étudiant, vacances travail…)

Merci beaucoup à Julien Tirode pour avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Si vous voulez répondre à notre questionnaire ou si vous connaissez une personne qui serait intéressée vous pouvez nous envoyer un message. N’oubliez pas de partager ça nous ferait